David Baggs : Un Anglais sous le charme du Velay…

David Baggs est le chef cuisinier du restaurant bistronomique « Le Jardin des délices » à Craponne/Arzon. Après avoir été formé dans les plus grandes maisons azuréennes, il a décidé de s’installer à la campagne, sur le territoire du Velay, pour profiter d’une vie plus simple, empreinte de vraies valeurs, et offrir une cuisine authentique, familiale et gourmande, avec tous les produits du marché. 

Quel a été votre parcours professionnel, et pourquoi avez-vous envie de poser vos valises à Craponne/Arzon, sur le territoire du Velay ?

David Baggs : L’histoire est très longue, j’ai commencé en Angleterre dans une exploitation agricole. Je me suis installé ensuite pendant plus de 20 ans sur la Côte d’Azur avec ma femme qui est Niçoise. J’ai eu ensuite envie de retrouver des collines vertes. On a d’abord posé nos valises à Sembadel, et ensuite on a repris le restaurant ici, cela fait six ans maintenant. Ici j’ai l’impression de me retrouver dans le village de mon enfance. Les gens sont gentils, on est moins pressé que dans les grandes villes, et il y a de vraies valeurs.

Comment définissez-vous votre cuisine ?

David Baggs : C’est un petit peu comme un millefeuille ! Il y a toutes les choses que l’on emmagasine depuis l’enfance, tous les goûts des assiettes de sa grand-mère, des choses que l’on goûte toute sa vie, et que l’on adapte avec les produits que nous avons à un moment précis. J’aime bien travailler les poissons, les épices, et les légumes. Avec ma mère on avait un très grand potager, on avait une pile de légumes tous les jours. Ici nous avons plusieurs maraîchers qui nous livrent des légumes frais tous les jours.

Comment percevez-vous les critiques des clients ?

David Baggs : On a beaucoup de critiques très gentilles. On est très contents que les clients aiment notre cuisine. C’est un petit peu le but recherché quand on est restaurateur. On aime faire plaisir ! Restaurateur ce n’est pas un métier facile, ça mange un petit peu sa vie de famille, et quand il y a des clients qui sont contents c’est une belle récompense.

La Minute vellave…

Quel sont les produits vellaves que vous utilisez en cuisine ? 

David Baggs : Il y a bien sûr la lentille verte su Puy-en-Velay, elle est très bonne, elle est plus ferme que la lentille blonde du Limousin. Elle s’adapte mieux en cuisine. Il y a aussi la truite du Vourzac et du Lignon, et puis l’agneau noir du Velay qui est très intéressant au niveau du goût. Et puis la brebis de race Lacaune, une race laitière que pas mal d’exploitants élèvent pour la confection des fromages.

Où aimez-vous le plus vous balader dans le Velay ?

David Baggs : J’aime bien me rendre dans les restaurants, et me promener dans les bois pour trouver le silence. J’aime bien le lac de Malaguet.

Quel est votre monument préféré dans le Velay ?

David Baggs : J’aime bien l’abbaye de la Chaise-Dieu. C’est très joli, et en plus ils sont en train de rénover l’endroit. J’aime bien aussi la Potence d’Allègre. Il y a aussi la vieille-ville du Puy-en-Velay.

Quels sont, selon vous, les atouts du Velay ?

David Baggs : C’est le dynamisme ! Nous avons des activités locales, et des associations très dynamiques. Ici tout le monde se sent concerné, tout le monde essaye d’aller vers l’avant. C’est très important de faire partie de cette dynamique. A Nice, où on a vécu, c’est une très grande agglomération, où tout le monde est anonyme. Ici, tout le monde met la main à la pâte, il y a le festival de country, des associations pour les personnes âgées…et on se sent très près de ses élus.

Pratique : Le Jardin des Délices – 2 Avenue Petit Quina, à Craponne-sur-Arzon – Téléphone : 04 71 01 59 34
Horaires :
Mardi – Jeudi 12h / 13h30
Vendredi – Samedi 12h / 13h30 – 19h / 20h30
Dimanche 12h / 13h30
www.lejardindesdelices-craponne.fr